Nigdoule !

Dans cette pièce, c'est ainsi que de nombreux personnages se traiteront régulièrement les uns les autres ! Il faut dire qu'il y a  bien souvent de quoi tant les uns sont naïfs et les autres, voulant jouer de belles farces, se font prendre bêtement à leur jeu.

 

Voici un petit résumé du début de la pièce :

 

Philomène veut que son mari, Jules Prémyiprix, s’éloigne de la maison car elle va organiser une séance de spiritisme et elle a peur qu’il ne perturbe la réunion.  Elle a invité ses amies : Emma Alabonne, qui aime citer des dictons mais qu’elle ne maîtrise pas bien, Anne Secinpu, bavarde impénitente, Honorine (dite Otorine) Haut, qui est sourde, Laura Dinsinplat, femme énergique et Euphrasie Démanière, parisienne qui vient d’emménager dans le village. Cependant Athanase Alcoule, mari de Zulma, femme qui n’est pas cool du tout elle, et Isidore, jeune homme un peu "neuneu",  viendront déranger la séance. Par la suite, Constant Doule, un grand farceur que l’on surnomme Aquilé (et vous comprendrez pourquoi en voyant la pièce) voudra aider Jules à dégoûter sa femme de ces histoires de revenants...

 

Mais on verra, par la suite, que, comme dans la fable de La Fontaine, :"Tel est pris qui croyait prendre." Et  on pourra rire de tous ces personnages caricaturaux prêtant le flan à la moquerie.

 

 

 

Et en deuxième partie...

 

De nombreux sketchs introduits par des présentateurs plutôt loufoques vous permettront encore de rire avec

       * des commères mauvaises au plus haut point alors qu'elles s'estiment parfaites,

       * un amoureux éconduit qui n'arrive pas à être bien compris alors qu'il pensait sortir de belles phrases, espérant passer pour quelqu'un de vraiment cultivé.

       * des horoscopes qui se contredisent,

       * "Ch'ziuteu", le fameux sketch de Jean-Claude et Yvon, réclamé par beaucoup (Ils sont nombreux ceux qui veulent le revoir)

       * etc.